Être sensible

 
 

En ce début d’après-midi du 23 juin 2018, place de la Répubique à Paris, comme chaque année depuis 2012, les défenseurs des droits des animaux se sont rassemblés pour exiger la fermeture des abattoirs et par extention, revendiquer haut et fort l'abolition de l’exploitation animale.

L’idée est de s’attaquer à l’incroyable déficit de considération morale et politique dont sont victimes ces millards d’individus.

Les effets de la consommation de viande sur la santé et l’environnement sont bien connus : l’élevage est l’une des premières causes du réchauffement climatique et le GIEC ne cesse de le marteler : il n’est pas de futur viable sans réduction drastique de la production carnée et laitière !

Toute personne qui consomme de la viande (et autres produits découlant de l’exploitation animale) a donc le devoir d’y réfléchir sérieusement !

Nous cautionnons des massacres de masses car il est beaucoup plus confortable de vivre dans le déni... 3 millions d'animaux sont tués chaque jour dans les abattoirs de France, dans l'indifférence quasi générale ! Alors qu'individuellement, presque aucun d'entre nous ne souhaite leur faire le moindre mal... Il est temps d'évoluer collectivement et de nous rendre compte que l'altruisme ne doit pas avoir de frontière de genre, de couleur ni même... d'espèce !

 

© Anthony Denizard - 2019 - tous droits réservés / all rights reserved